Présentation

ReForm a été fondée à Bruxelles le 23 janvier 1974 et s’est dès le départ tournée vers un public jeune.

Son siège social est fixé en Communauté française et cinq régionales sont actuellement reconnues :

  • Bruxelles Capitale ;
  • Brabant Wallon ;
  • Hainaut ;
  • Namur ;
  • Liège.

ReForm est une association sans but lucratif dont le fonctionnement est défini par ses statuts et par la loi du 27 juin 1921 relative aux asbl.

ReForm est une Organisation de Jeunesse (catégorie : service de jeunesse) fonctionnant selon le décret du 26 mars 2009, fixant les conditions d’agrément et d’octroi de subventions aux organisations de jeunesse, reconnue par la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Le siège social est fixé rue de Paris, 1 à 1050 Bruxelles.

L’ASBL ReForm contribue au développement des responsabilités et aptitudes personnelles des jeunes en vue de les aider à devenir des citoyens responsables, actifs, critiques et solidaires au sein de la société.

ReForm est active dans les domaines suivants :

  • l’animation directe des jeunes
  • l’initiation des jeunes à des modes d’expression socioculturels
  • la sensibilisation aux enjeux de société
  • la formation des jeunes, des volontaires et des professionnels
  • la création et la mise à disposition d’espaces de rencontre, d’émancipation, d’expression et de réflexion.

La mission principale de l’association est d’aider les jeunes à trouver leur place dans la société et d’y devenir acteurs à part entière.

Les objectifs principaux poursuivis par ReForm sont :

  • organiser et promouvoir des activités culturelles de qualité
  • organiser des stages, des formations, des animations
  • offrir un soutien scolaire
  • organiser et promouvoir des loisirs actifs
  • favoriser la citoyenneté et l’intégration sociale.

Conseil d’administration / AG

Président

LIGOT Bernard

Vice-présidente

PIRONNET Marie-Christine

Administrateur délégué

TEMPELHOF Pierre

Membres de l’AG

CALOMNE Gautier

PAULET Arnaud

WEYTSMAN David

Membres de l’AG

CALOMNE Gautier

PAULET Arnaud

WEYTSMAN David

Administrateurs

AÏT-AHMED Céline

BOUCHEZ Georges-Louis

CABELLO PEREZ Nancy

DOCQ Nicolas

HERBAUX Violaine

KNAEPEN Paulien

LIGOT Bernard

MAES Elliott

Administrateurs

MATHY Jessica

PICONE Mehdi

PIRONNET Marie-Christine

REBELLA Damien

SCHREUER Arnaud

STASSE Marie

TEMPELHOF Pierre

TEMPELHOF Florence

Devenir membre de Reform

1. MEMBRE DE REFORM

Cotisation annuelle de 15 €

Votre cotisation annuelle de 15 € vous permettra de recevoir notre magazine, d’être informé en priorité de nos événements et de bénéficier de réductions sur nos activités (avantages membres). Cette cotisation représente un réel soutien à notre action.

Devenez membre en versant 15 € sur notre compte BE17 3100 1484 4221

2. MEMBRE D’HONNEUR DE REFORM 

Cotisation annuelle + don d’au moins 40 €

Vous payez votre cotisation annuelle de 15 € (vous bénéficiez des avantages qu’offre le statut de membre) et vous effectuez un don d’au moins 40 €* au profit de notre association. Vous deviendrez alors membre d’honneur de notre association. Nous publierons la liste de nos donateurs dans notre magazine trimestriel. 

Devenez membre d’honneur en versant 15 € + votre don sur notre compte BE17 3100 1484 4221

* Tout don d’au moins 40 € fera l’objet d’une déduction fiscale pour laquelle nous vous fournirons une attestation.

En devenant membre de notre association, vous soutenez notre action de terrain auprès des jeunes de la Fédération Wallonie-Bruxelles ! N’hésitez pas à contacter nos régionales pour plus d’informations.

Publications : ReForm Mag

Publications : Smart.use

Enquête sur l’usage du smartphone chez les jeunes de 12 à 18 ans

#1 | Qui, quoi, pourquoi?

En 2016, ReForm a travaillé à la réalisation d’une enquête sur l’usage du smartphone chez les 12-18 ans.

Parmi les objectifs poursuivis par notre association figure la publication d’études et d’enquêtes sur des sujets d’intérêt général ou de société. C’est dans ce cadre que nous avons souhaité inscrire notre projet qui s’ajoute à nos publications antérieures sur « Les jeunes et le contrôle de l’image » et « Les jeunes et la commune ».

#2 | Constats 

Tout le monde sait que l’outil de communication que constitue le smartphone est de plus en plus présent chez les adolescents, qu’ils ne le lâchent plus, un peu comme s’il était greffé au bout de leurs doigts.

Au-delà de son apport fabuleux à la socialisation des jeunes à qui il permet, en quelques manipulations, de communiquer, d’envoyer une photo à l’autre bout du monde, d’acheter un billet de train voire d’effectuer un payement, il pose néanmoins une série de questions de natures sociologique, psychologique et de santé.

C’est pourquoi, avec l’aide du Professeur René Pattesson, docteur en psychologie et Directeur du CPSO (Institut de Sociologie de L’ULB) spécialiste des dépendances et des addictions, nous avons souhaité faire un état des lieux de l’utilisation de ce moyen de communication : son impact éventuel sur la santé mentale des jeunes et des adolescents, ses conséquences sur leur scolarité, sur la manière dont se vivent les liens sociaux ou sur les risques d’isolement.

#3 | Focus groupe

Notre enquête a pour but de réunir des informations actualisées et d’émettre des recommandations à destination des milieux éducatifs, des parents, des intervenants sociaux, des acteurs de la santé et, bien évidemment, du monde politique.

Nous avons voulu la mener en totale interaction avec les jeunes eux-mêmes. Plusieurs d’entre eux ont été partenaires dans la rédaction du questionnaire, au travers de différents « focus groupe » qui se sont déroulés en avril de cette année et dans lesquels ils pouvaient s’impliquer sur une base volontaire.

Ainsi, ce sont près de 30 jeunes qui ont participé à ces ateliers en Fédération Wallonie-Bruxelles, ce qui a permis de mieux cerner leurs habitudes actuelles et réelles à propos de l’usage du smartphone.

La deuxième partie de l’enquête a consisté dans la tenue par les jeunes eux-mêmes d’un « carnet de bord » pendant une quinzaine de jours où ils notaient leur utilisation quotidienne permettant ainsi d’avoir des renseignements plus précis sur la dynamique d’utilisation du smartphone, sur la durée de son utilisation, sur l’attitude de leur environnement (parents, amis…) à cet égard, etc.

Ces deux premières étapes de notre enquête, grâce à leur méthodologie et à leur volonté d’impliquer les jeunes dans tout le processus, en ce compris l’élaboration du questionnaire et la réflexion personnelle sur leurs propres comportements, sont donc directement en phase avec l’une des volontés déclarées du décret jeunesse, à savoir former des citoyens responsables, actifs, critiques et solidaires (CRACS).

#4 | 2000 jeunes interrogés

La troisième partie de l’enquête, a consisté dans la réalisation de l’enquête sur base de questionnaires dans le milieu scolaire. A cette fin nous avons sollicité les 500 établissements scolaires secondaires de Bruxelles et de Wallonie. Le but, exprimé en termes quantitatifs étant de réunir au minimum 1.500 réponses venant de jeunes et d’adolescents.

Activités après l'école

Ecoles de devoirs

Ateliers du mercredi

Activités en vacances

Stages

Activités toute l'année

Projets jeunes

Projets internationaux

L’ASBL ReForm (Recherche et Formation socioculturelles) est un service de jeunesse reconnu et soutenu par la Fédération Wallonie-Bruxelles, la Commission communautaire française (COCOF) et l’Office de la Naissance et de l’Enfance (ONE). Elle est également membre de Jeunes & Libres (Fédération des Organisations de Jeunesse Libérales)